Le feuilleton noir continue…

J’avais reçu le 12 octobre 2018, une lettre de licenciement pour faute grave, plus exactement abandon de poste, qui précisait que je recevrais en suivant « le solde pour tout compte et les documents nécessaires à mon affiliation Pôle emploi ».

Au bout d’un mois, sans nouvelle de mon employeur, je lui adressé une courrier de relance qu’il a réceptionné le 12 novembre 2018. A ce jour, ce courrier est resté sans réponse de sa part…

Je suis peut-être licenciée mais sans l’attestation Pôle emploi, je ne peux toujours pas faire valoir mes droits à une indemnisation chômage. La Chambre d’agriculture des Pyrénées Atlantiques me maintient donc dans la même situation : sans aucun revenu, ni salaire ni indemnité .

Je me demande quand ce cauchemar prendra fin …

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*